Comprendre l’assurance chômage…

… pour mieux la défendre. Alors qu’il n’est pas toujours facile de comprendre les principes et le fonctionnement de l’assurance chômage ni la contre-réforme instaurée par les decrêts Macron contre lesquels nous luttons, notre co-occupant Vladimir Bizet-Guilleron a fait un remarquable travail d’éclaircissement. Retrouvez tout ceci de façon détaillée dans « Comprendre l’assurance chômage » dans leLire la suite « Comprendre l’assurance chômage… »

Communiqué de presse du Théâtre de Lorient occupé, 12 mai 2021

L’occupation du Théâtre de Lorient dure depuis maintenant 59 jours. Le Président de la République a annoncé la réouverture progressive des lieux de spectacle. Nous n’étions pas dupes concernant cette manœuvre et avons d’emblée communiqué sur le fait que cette perspective « réjouissante » ne permettait de répondre à aucune de nos revendications. C’est pourquoiLire la suite « Communiqué de presse du Théâtre de Lorient occupé, 12 mai 2021 »

PROLONGATION DE L’ANNÉE BLANCHE??

NON, ce n’est pas une bonne nouvelle, NON, nous ne pouvons pas nous réjouir d’une mesure qui ne règle RIEN à la problématique des intermittents du spectacle et de l’emploi.Nous demandons la prolongation des droits pour tous les intermittents pendant un an après la reprise totale et pour tout le monde.Et NON, cette annonce neLire la suite « PROLONGATION DE L’ANNÉE BLANCHE?? »

Intermittents, la Ville n’envisage pas d’expulsion

Ouest-France 10/05/2021 Une expulsion que n’envisage absolument pas la Ville. C’est ce qu’ont assuré le maire, Fabrice Loher et Aurélie Martorell, adjointe à la culture, qui ont reçu les intermittents en fin de journée. « Nous avons senti le maire plutôt concerné, compréhensif, sur la situation des acteurs culturels, moins sur la réforme de l’assuranceLire la suite « Intermittents, la Ville n’envisage pas d’expulsion »

Jusqu’à quand les occupants du Grand Théâtre de Lorient pourront-ils rester ?

Le Télégramme 10/05/2021 Avec la reprise des spectacles au Grand Théâtre de Lorient, l’occupation des lieux par les intermittents est menacée. Après une réunion avec le maire ce lundi 10 mai, les occupants rencontrent la direction du théâtre ce mardi matin. https://www.letelegramme.fr/morbihan/lorient/les-occupants-du-grand-theatre-veulent-une-prise-de-position-du-maire-de-lorient-10-05-2021-12747619.php

Appel à forte mobilisation

Nous, occupant-e-s du Théâtre de Lorient, lançons d’urgence un appel à une mobilisation forte de la part de toutes et tous. Nous avons besoin d’être nombreux-ses.On nous demande de stopper l’occupation dès ce mercredi alors qu’aucune de nos revendications sociales n’a été obtenue, et ce sous prétexte que notre occupation ne serait pas compatible avecLire la suite « Appel à forte mobilisation »

La lutte s’intensifie

Nous venons de décrocher un rdv avec M. Le maire à 17h30 pour lui demander de se positionner sur notre occupation. Devant la sous-préfecture, les travailleurs de la FDB rencontrent le sous préfet, nous les soutenons sur place.Nous entrons dans le dur de la lutte et aucune de nos revendications n’a été entendue. La lutteLire la suite « La lutte s’intensifie »

Lorient. Ils disent non à toutes les formes de précarité (Ouest-France)

Couverture par Ouest-France de l’action du vendredi 23 avril : https://www.ouest-france.fr/bretagne/lorient-56100/lorient-ils-disent-non-a-toutes-les-formes-de-precarite-80e0799e-a427-11eb-89d2-4228b9c9be91

Intermittents à Lorient, les chaises de la colère

Ouest-France, le 1er avril 2021 Ça ressemble à un canular. On était, ce jeudi, un 1er avril après tout. Des guirlandes de poissons, des slogans qui enguirlandent l’État, disséminées sur les marches du parvis du Grand Théâtre, toujours en état d’occupation par le mouvement des intermittents et précaires. Et puis une scène. Délibérément vide deLire la suite « Intermittents à Lorient, les chaises de la colère »

Lorient : un théâtre du Morbihan occupé par un collectif, que réclame-t-il ?

Dans le Morbihan, le théâtre de Lorient est « occupé » par des intermittents, des syndicalistes et des précaires. Entretien avec Clara Diez Marquez, une membre du collectif « CIP-CGT théâtre de Lorient occupé ».