Lorient. Ils disent non à toutes les formes de précarité (Ouest-France)

Couverture par Ouest-France de l’action du vendredi 23 avril : https://www.ouest-france.fr/bretagne/lorient-56100/lorient-ils-disent-non-a-toutes-les-formes-de-precarite-80e0799e-a427-11eb-89d2-4228b9c9be91

Chantez encore

Voici des paroles de chansons à chanter lors des actions, dans les défilés, dans la rue, où vous voulez ! CHANTEZ ! Sur cette page (libres de droits) : Canciòn sin miedoCatenaCome out ye Black and TansDañsal Atav / Danser encore (HK)El pueblo unidoL’hymne des femmesSanta Barbara bendita Liens externes (chansons sous copyright) A tousLire la suite « Chantez encore »

Tous les articles

articles publics tartempion est à la rue. Catégories : Politique – Artistique – Participez

Avertissement Accès restreint

Ce contenu est réservé aux participants à l’occupation. Veuillez vous connecter avec votre compte de membre participant ou revenir à la page d’accueil. Si vous n’avez pas encore de compte, envoyer-nous un message précisant qui vous êtes pour obtenir votre accès. Vous devrez ensuite créer votre compte.

POINT DE VUE. La culture est essentielle, en région elle est existentielle

Pour l’association Produit en Bretagne, qui rappelle que 22 000 emplois sont liés directement au secteur culturel en Bretagne (artistes, intermittents, techniciens, acteurs de l’événementiel et structures touristiques), il est temps de déconfiner la culture. »

Lancement de la chaîne TV du Théâtre le Lorient Occupé

C’est parti ! Devant les limitations qui nous sont imposées par les autorités pour porter nos revendications et nos actions sur la voie publique, nous avons lancé une chaîne Youtube. Découvrez-là et abonnez-vous. https://www.youtube.com/channel/UC6fJ_T_3SF5wGW0u5Oi_24Q

Intermittents à Lorient, les chaises de la colère

Ouest-France, le 1er avril 2021 Ça ressemble à un canular. On était, ce jeudi, un 1er avril après tout. Des guirlandes de poissons, des slogans qui enguirlandent l’État, disséminées sur les marches du parvis du Grand Théâtre, toujours en état d’occupation par le mouvement des intermittents et précaires. Et puis une scène. Délibérément vide deLire la suite « Intermittents à Lorient, les chaises de la colère »